Quelles sont les compétences que nous souhaitons ou non encore acquérir afin de mieux accompagner les femmes en bonne santé ?

Les sages-femmes répondantes souhaitent majoritairement pouvoir réaliser l’IVG médicamenteuse : favorable (76 %), défavorable (13 %), ne souhaite pas répondre (11 %).

Les sages-femmes répondantes ne souhaitent pas majoritairement pouvoir réaliser l’IVG par aspiration chirurgicale : favorable (31 %), défavorable (61 %), ne souhaite pas répondre (9 %).

Résultat provisoire de l’enquête en cours (102 sages-femmes répondantes au 9 décembre 2012)