Contre les violences conjugales, osons rédiger le certificat médical ! Résultat de la brève enquête du 25/11/2017 au 31/12/2017

143 sages-femmes ont répondu à la brève enquête sur la rédaction du certificat médical dans le cadre des violences conjugales du 25/11/2017 au 31/12/2017 :

Concernant leur mode d’exercice :

  • 64.5 sages-femmes libérales (45.1%)
  • 54.5 sages-femmes hospitalières (38.1%)
  • 9 sages-femmes territoriales (6.3%)
  • 9 sages-femmes salariées (6.3%)
  • 3 sages-femmes enseignantes (2.1%)
  • 1 sage-femme coordinatrice (0.7%)
  • 1 sage-femme sans emploi (0.7%)
  • 1 sage-femme exerçant en tant qu’infirmière (0.7%)

14 sages-femmes (9.8%) déclarent avoir rédigé un certificat médical dans le cadre de violences conjugales une seule fois.

  • 8.5 sages-femmes libérales (60.7%)
  • 4.5 sages-femmes hospitalières (32.1%)
  • 1 sages-femmes salariée (7.1%)

14 sages-femmes (9.8%) déclarent avoir rédigé un certificat médical dans le cadre de violences conjugales plusieurs fois.

  • 5 sages-femmes libérales (35.7%)
  • 3 sages-femmes hospitalières (21.4%)
  • 4 sages-femmes territoriales (28.6%)
  • 2 sages-femmes salariées (14.3%)

115 sages-femmes (80.4%) n’ont jamais rédigé de certificat médical dans le cadre de violences conjugales.

CONCLUSION : la profession de sage-femme se forme actuellement massivement à la prise en charge des violences faites aux femmes. Espérons que le nombre de sages-femmes rédigeant des certificats médicaux aux femmes en situation de violences conjugales augmentera au cours des prochaines années !

Partager ce contenu sur